Toutes les astuces pour un barbecue plus sain

Si vous aimez les grillades conviviales, le barbecue est votre plus bel allié. Vous craignez que ce mode de cuisson soit nocif pour la santé ? Pas d’affolement, le champion des repas conviviaux ensoleillés peut assurer des menus sains, à condition de faire des choix malins. 

Comment gérer la cuisson au barbecue ?

Si la cuisson au barbecue est perçue comme nocive, c’est pour ses hautes températures : les flammes et la fumée sont responsables de substances cancérigènes contaminant les aliments. Pas question de diaboliser la grillade pour autant, les recommandations de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES) sont claires : non, le barbecue n’est pas dangereux, à condition de savoir le gérer et de ne pas en abuser. Une fois à deux par semaine, un rythme idéal pour le barbecue du weekend !

Les recommandations de l’ANSES

  • Évitez le contact avec les flammes. L’une des fameuses substances cancérigènes est visible à l’œil nu : il s’agit des parties noircies des aliments cuits, autrement dit du grillé. La bonne méthode ? Placez les aliments à bonne distance des braises, puis retirez les parties grillées après cuisson s’il y en a. Dans tous les cas, préférez une cuisson lente (la viande doit cependant être bien cuite pour éviter les intoxications alimentaires), et retournez régulièrement les aliments.
  • Évitez les graisses animales sur les braises. Elles sont responsables de la majorité des fumées toxiques. Préférez des viandes maigres et/ou retirez un maximum de graisse avant cuisson. Recouvrir la braise d’une fine couche de cendres permet également d’absorber le jus qui s’écoule afin de réduire les fumées toxiques.
  • Si vous utilisez des allume-feu, attendez qu’ils soient entièrement consumés avant de placer les aliments à cuire. Une consigne d’autant plus importante à suivre si les allume-feu ne sont pas écologiques.
  • Nettoyez parfaitement la grille après chaque barbecue… sous peine de faire recuire les restes la semaine suivante et d’accumuler les agents cancérigènes.

Quel type de barbecue choisir ?

Si les barbecues électriques n’émettent pas de flamme, ils n’empêchent pas l’émission de fumées, ni le grillé si la cuisson n’est pas surveillée. Quant aux barbecues au charbon, il existe du charbon de bois épuré qui produit 85% de carbone en moins. Conclusion ? Traditionnel au charbon de bois pour retrouver le goût fumé, compact en électrique pour poser sur une table ou un balcon, choisissez le modèle qui vous convient tant que vous le manipulez correctement !

Les bons réflexes du barbecue sain

Le bon point du barbecue ? La cuisson évite les ajouts de graisse superflus. Le mauvais ? Nombre d’entre nous se rattrapent sur des morceaux de viande généreux accompagnés de sauces riches, cumulant formation de fumées toxiques dues au gras animal sur les braises et recettes caloriques qui pèsent sur l’estomac. Voici les astuces pour un barbecue savoureux et sain !

Diminuez les quantités de viande et augmentez celles de poisson

Le saumon est parfait en brochettes, le thon en steak et les sardines juste grillées. À défaut, misez sur des viandes maigres : évitez le bœuf ou le porc pour mieux redécouvrir le poulet, la dinde ou même le canard… sans la graisse. Plan B ? Les steaks végétaux ou substituts de viande se cuisent aussi au barbecue sans les inconvénients de la viande.

Pensez aux fruits et aux légumes

Oignons, poivrons, aubergines ou courgettes, ananas, tomates cerise, voire ananas ou pêches, voici des mélanges sucrés-salés irrésistibles au barbecue. A déguster en brochettes, papillotes, dés ou en tranches !

Privilégiez les brochettes et les papillotes

Les brochettes permettent de réduire les quantités tout en augmentant la variété. Alternez les dés de viande et de légumes, de fruits et de poisson pour des mélanges surprenants et colorés ! Quant aux papillotes, elles offrent une cuisson saine et sans grillé : emballés dans du papier sulfurisé lui-même enveloppé de papier aluminium, les aliments ne souffrent d’aucune contamination par les flammes ou la fumée… en plus d’être légers. Glissez-y légumes et poissons marinés, épices et herbes aromatiques, le tour est joué.

Marinez

Viandes, poissons, légumes, tous gagnent en saveurs après quelques heures dans une marinade parfumée. Au passage, la marinade aident à protéger les aliments des substances cancérigènes ! Sauce soja, ail, herbes aromatiques, agrumes, miel, moutarde… Variez les recettes et osez les mélanges sucrés-salés, aussi légers que divins une fois grillés.

Surveillez les sauces

Une sauce au yaourt ou une pointe de moutarde valent mieux qu’une béarnaise… Et pourquoi ne pas prévoir un guacamole ou du houmous, voire simplement du fromage frais ?

Prévoyez un dessert léger

Les fruits en salade fraîche concluent parfaitement un barbecue. Bananes, pêches, abricots, poires ou ananas sont même divins au barbecue ! Accompagnez-les simplement de yaourt ou de fromage blanc. Et si l’envie de glaces est trop forte, choisissez des glaces à l’eau ou des sorbets légers plutôt que des crèmes glacées.

Vous aimerezaussi