Protection solaire : on la choisit bien et on n’oublie pas de l’utiliser souvent !

Le soleil, « c’est bon pour le moral ! » Oui, mais jamais sans protection ! et quand il s’agit de l’acheter, on se (re)pose les mêmes questions : Quel indice de crème solaire choisir ? Faut-il le même tube pour toute la famille ou chacun le sien ?

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi la kyrielle de produits solaires disponibles. D’autant que diverses mentions sont affichées sur l’emballage : SPF ou FPS, indices de protection de 6 à 50+, UVA ou UVB, lait, crème, gel, huile, spray… Pour vous aider à comprendre ce que ces chiffres et ces lettres racontent, petite explication de texte !

L'indice de protection

Repérez d’abord les lettres FPS (Facteur de protection solaire) ou SPF en anglais (Sun Protection Factor) ou encore IP (Indice de protection). Elles sont accompagnées d’un chiffre (6, 10, 15, 25, 30, 50, 50+) qui indique la capacité du produit solaire à résister aux UVB, rayons du soleil responsables des coups de soleil. Plus ce chiffre est élevé, plus la peau est protégée et l’apparition du coup de soleil retardée.

Il est également important que votre soin solaire affiche le logo « UVA ». Cela signifie qu’il vous protège des UVA, ces rayons qui pénètrent dans les couches de l’épiderme et accélèrent le vieillissement cutané.

  • Bon à savoir

La formulation « écran total » a été interdite car aucun produit ne peut garantir une protection totale.

L'importance du type de peau

Toutes les peaux ne réagissent pas de façon identique et avec la même rapidité aux rayons du soleil.  Il faut donc connaître son type de peau pour choisir le bon indice de protection d’un soin solaire. Il dépendra également de votre destination de vacances et, donc, des conditions d’exposition : on ne bronze pas de la même manière en Bretagne, sous les Tropiques, sur une plage ou sur un bateau…

TYPOLOGIE DE PEAU

EXPOSITION MODÉRÉE : vie passée au grand air

EXPOSITION IMPORTANTE : plages, activités extérieures longues…

EXPOSITION EXTRÊME : glaciers, haute montagne, tropiques…

Une peau extrêmement sensible au soleil
Peau blanche-laiteuse, taches de rousseur, cheveux roux.
Sujet prenant toujours des coups de soleil lors d’expositions solaires, antécédents de cancers cutanés

Haute protection
Indices 30-50

Très haute protection
Indice +50

Très haute protection
Indice +50

Une peau sensible au soleil
Peau claire, souvent quelques taches de rousseur et/ou cheveux blond-vénitien ou auburn.
Sujet prenant souvent des coups de soleil lors d’expositions solaires, mais pouvant avoir un hâle

Moyenne protection
Indices 15-20-25

Haute protection
Indices 30-50

Très haute protection
Indice +50

Une peau intermédiaire
Peau claire bronzant assez facilement, ne prenant des coups de soleil que lors d’expositions très intenses

Faible protection
Indices 6-10

Moyenne protection
Indices 15-20-25

Haute protection
Indices 30-50

Une peau assez résistante
Peau mate bronzant facilement sans jamais prendre de coups de soleil

Faible protection
Indices 6-10

Faible protection
Indices 6-10

Moyenne protection
Indices 15-20-25

(Source : ANMS, Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé)

Les enfants sous haute surveillance

  • Pour les bébés et les enfants de moins de 2 ans, pas d’exposition directe au soleil ! Ils doivent rester au frais, à l’ombre, sous un parasol, avec des vêtements amples, un chapeau à larges bords et des lunettes de soleil.
  • Pour les enfants de plus de 2 ans, lunettes de soleil, chapeau à larges bords, tee-shirt anti-UV sont de rigueur. Sans oublier, bien sûr, une haute protection solaire (indice 50+) spécial enfant à appliquer avant l’exposition, après la baignade et à renouveler toutes les heures.

Le choix de la texture selon la nature de la peau

  • Les laits, gelées et spraysont des formules fluides qui fondent au contact de la peau et permettent de couvrir facilement corps, jambes et bras. Elles s’adaptent aux peaux mixtes et grasses qu’il faut éviter de « sur graisser ». En spray, elles pénètrent rapidement sans laisser de sensation de gras sur la peau et peuvent être appliquées sur tout le corps.
  • Les crèmes conviennent aux peaux sèches pour lutter contre la déshydratation. Plus épaisses que les laits, elles ne coulent pas et s’étalent facilement sur des petites surfaces comme le visage, le dos des mains, la nuque, les oreilles, les crânes chauves des hommes.
  • L’huile solaire est très nourrissante mais peu protectrice. Elle donne à la peau un aspect satiné et met en valeur le bronzage. Plutôt réservée aux peaux sèches, elle est déconseillée sur le visage et aux peaux sensibles.
  • Le stick solaire, les uni doses ou la lingette imprégnée d’un lait protecteur sont pratiques pour protéger, à tout moment et en tout lieu, les parties les plus vulnérables du visage (nez, pommettes, oreilles).

10 conseils à suivre à la lettre pour bien affronter le soleil

  1. On jette les vieux tubes de l’année dernière : ils ont perdu de leur efficacité.
  2. Entre midi et 16 h, on reste à l’ombre, on porte chapeau, lunettes de soleil et vêtements amples.
  3. On se tartine de crème toutes les deux heures et après chaque bain.
  4. On ne lésine jamais sur la quantité.
  5. On ne fait pas l’impasse sur les zones fragiles où la peau est fine comme les oreilles, le nez, les paupières, le cou, les épaules, le dessus des pieds et des mains.
  6. On se méfie des nuages qui laissent passer les UV.

7. En sortant de l’eau, on s’essuie : une peau mouillée est plus facilement sujette aux coups de soleil.

8. Les femmes enceintes se cachent du soleil avec lunettes, tee-shirt, chapeau, parasol, au risque de voir apparaître des taches brunes. Et, bien sûr, une haute protection solaire sur les parties du corps qui montrent le bout de leur nez.

9. Même si on est bronzé, on applique une protection solaire.

10. On s’hydrate abondamment.

Vous aimerezaussi