Pâques en culottes courtes,

la fête parfaite des petits gourmands !

Et si vous faisiez de Pâques la fête des enfants ? Chasse aux œufs, repas ludique ou chocolat en folie, tout est bon pour transformer l’occasion. Du repas à la décoration, Pâques se partage en famille et en fous-rires, un panier à la main et du chocolat plein les doigts !

Une chasse aux œufs de Pâques sans fausse note

Pas de Pâques sans chasse aux œufs, question de principe. Si vous trépignez d’impatience à l’idée des sourires enfantins devant leur panier rempli, commencez par prévoir le bon moment pour cacher les œufs dans le jardin… Profitez du petit déjeuner ou du moment de l’habillage, mais prévoyez, pour ne pas être pris(e) de court le moment venu.

Vous n’avez pas de jardin ou la météo refuse de coopérer ? Pas de panique, la chasse aux œufs en intérieur est tout aussi ludique. Les cachettes possibles sont même plus nombreuses, et plus créatives. Au point qu’il est conseillé de limiter la zone de recherche à une ou deux pièces et de noter les cachettes, afin d’éviter le chocolat fondu derrière un coussin deux mois plus tard ! A défaut de terre et de pots de fleurs, dissimulez les œufs dans les poches de vêtements et les chaussures, dans les placards ou les tiroirs, sous les tables ou les fauteuils …

Que vous organisiez votre chasse aux œufs de Pâques en intérieur ou en extérieur, pensez aux indices : des cachettes difficiles associées à des indices écrits transforment l’exercice en véritable jeu de piste pour les plus grands. A l’inverse, des empreintes de pas, de pattes de lapin ou un chemin de petits œufs aident les plus petits à remplir leur mission sans se décourager !

Et si… Vous faisiez de la chasse aux œufs un jeu d’apprentissage ? Choisissez des œufs de différentes couleurs, ou ornez-les de lettres et de chiffres. Personnalisez ensuite la mission en fonction de l’âge de chaque enfant ! Les plus grands devront recomposer un mot, les plus petits trouver une ou plusieurs couleurs. Vous pourrez même adapter, au passage, les cachettes pour ajuster la difficulté à leur âge : les œufs lettrés et chiffrés dans des cachettes plus compliquées, les œufs de couleur facilement accessibles.

Un repas de Pâques bon enfant

Si la plupart des enfants rechignent à piocher dans le plat d’asperges, rares sont ceux qui résistent aux œufs mimosa à Pâques. D’autant que ces œufs durs, dont les jaunes sont écrasés avec de la mayonnaise avant de retourner garnir les demi-blancs, se déclinent dans toutes les couleurs : ajoutez un avocat écrasé pour une garniture verte, du ketchup ou du paprika pour le rouge, du tarama pour le rose.

Du côté du plat, réinventez l’agneau en boulettes pour une recette ludique, accompagnées de petites pommes de terre nouvelles ou de frites de patate douce… irrésistible, en particulier si vous plantez les boulettes sur des piques à brochettes !

En dessert ? Une mousse au chocolat pour les irréductibles du cacao, un cheesecake à la carotte pour faire manger des légumes l’air de rien aux ennemis du potager. Décoré avec des œufs en chocolat, ils n’y verront que du feu.

Et si… Vous fabriquiez des chocolats avec les enfants ? Vous trouverez dans le commerce des moules à œufs en chocolat. Faites fondre le chocolat au bain-marie, puis aidez les petits à le verser dans les moules… voire à y tremper crackers, biscuits et gressins, avant de décorer les parties chocolatées avec des billes colorées, de la noix de coco râpée, des bonbons, des fruits secs et confits ou du chocolat blanc fondu !

Une déco de Pâques presque tout choco !

Inutile de chercher trop loin côté déco, faites trôner le chocolat en centre de table ! Rassemblez les œufs de Pâques des petits ou dévalisez votre Géant Casino à la recherche des plus beaux sujets, puis construisez le décor.

Posez-les simplement sur la table, remplissez de jolis paniers en osier ou un présentoir à étages, les enfants adorent… et ce qui ne comporte pas de cacao leur importe finalement peu. On préfère vous prévenir, tout de même, mieux vaut avertir les becs sucrés avant le repas : le chocolat de Pâques ne bouge pas tant que les assiettes ne sont pas vides !

Et si… Vous laissiez les petites mains s’exprimer côté déco ? Videz des œufs, remplissez des godets de peinture acrylique et, surtout, enfilez-leur des tabliers ! Munis de pinceaux et bonne volonté, les enfants décoreront eux-mêmes les œufs à semer sur la table ou dans les coupes. Si vous n’êtes pas particulièrement attaché(e) à la tradition, choisissez plutôt des œufs en plastique dans les rayons de loisirs créatifs… vous éviterez la casse et la frustration.