Offrez une routine beauté à votre linge de maison !

Le linge que vous glissez dans votre lit, qui vous accueille à la sortie de la douche ou que vous posez sur votre table ne s’entretient pas n’importe comment ! En adoptant les bons gestes, vous en profiterez mieux et prolongerez sa durée de vie.

Geste n°1 / Faites-lui couler un bain d’eau froide

Avant la première utilisation, faites tremper votre linge de maison une nuit dans l’eau froide. Cela permet d’ôter les éventuelles traces d’apprêt.

Si votre linge est coloré, ajoutez une poignée de gros sel ou une cuillerée à soupe de vinaigre blanc pour fixer les couleurs.

Geste n°2 / Offrez-lui un premier lavage tout doux

Après ce premier bain, passez votre linge à la machine pour un premier lavage avec : une petite quantité de lessive, un programme délicat à basse température (30 °C) et un essorage léger (400 tours/minutes maximum). Une lessive trop agressive, un programme trop chaud et un essorage trop rapide peuvent endommager le linge.

Pour l’éponge et les torchons, certaines marques recommandent même de 1 à 3 lavages à 60 °C sans assouplissant ; l’objectif étant d’obtenir une meilleure absorption.

Geste n°3 / Suivez les consignes

Lisez les étiquettes et respectez les instructions : certains tissus tolèrent un lavage à 60 °C, d’autres plus fragiles n’aimeront pas les températures au-delà de 30 °C.

Geste n°4 / Cherchez la tache

Avant de glisser votre linge dans la machine, vérifiez la présence, ou non, de taches. Pour celles de vin, de fruits, de graisse, de sauce, déposez dessus du savon sec ou du liquide vaisselle avant le lavage en machine.

N’oubliez pas ! Ne passez pas le fer à repasser sur une tache sous peine de la voir s’installer définitivement.

Geste n°5 / Fuyez les mélanges

  • Ne lavez pas en même temps le linge blanc et le linge coloré. Le blanc reste avec le blanc !
  • Ne mélangez pas les couleurs claires avec les foncées, surtout lors des premiers lavages.
  • Ne mélangez pas les tissus : éponge avec éponge, coton avec coton, synthétique avec synthétique.
  • Ne mettez pas dans la machine des vêtements avec fermeture à glissière, crochets ou bandes autocollantes avec les serviettes éponge ou les tissus fragiles.

Geste n°6 / Réservez un traitement spécial au linge de lit

Lavez, puis repassez, les housses de couette et les taies d’oreiller sur l’envers : les couleurs s’abîmeront moins vite et cela sera plus facile ensuite pour y glisser la couette.

Geste n°7 / Adoptez le bon séchage : au « grand air » pour les uns, dans le sèche-linge pour les autres

Il est préférable, si vous en avez la possibilité, de faire sécher le linge de lit et le linge de table au grand air ou (tout le monde n’a pas un jardin…) plus simplement à l’air libre.

Les serviettes éponge seront, elles, plus douces et moelleuses si vous les passez au sèche-linge. Pour faire des économies d’électricité, vous pouvez commencer par les faire sécher à l’air et achever le séchage au sèche-linge.

Vous n’avez pas de sèche-linge ? Ajoutez un peu de vinaigre blanc dans le compartiment assouplissant de la machine à laver et repassez votre linge en éponge. Vous retrouverez sa douceur.

À quelle fréquence laver le linge de maison ?

  • Le linge de lit se lave, au minimum, une fois par semaine en été mais, aussi, si vous dormez nu.e, si vous transpirez beaucoup, si vous grignotez parfois au lit, si un animal vient vous rendre visite… En hiver, si vous ne remplissez pas les conditions citées précédemment, la fréquence peut être de tous les quinze jours.
  • Les peignoirs et les serviettes de bain se mettent à laver 1 à 2 fois par semaine.
  • Les gants de toilette se lavent tous les jours.

Pour les torchons et les nappes, cela dépend de leur utilisation et de leur état de saleté : 1 à 2 fois par semaine pour les torchons, et 1 fois pour les nappes.