Bien dormir : les astuces Feng Shui pour une chambre zen

Vous rêvez d’une chambre zen pour récupérer après une longue journée ? Faites confiance à quelques principes Feng Shui, offrez-vous de longues nuits paisibles grâce à des astuces déco !

Les bases d’une chambre Feng Shui

Le Feng Shui, littéralement « vent » et « eau » en chinois, est l’art ancestral de faire circuler l’énergie vitale (chi) de manière optimale pour apaiser l’esprit et favoriser la détente. Avant toute chose, gardez en tête que les principes du Feng Shui sont des guides, pas des règles inamovibles. Votre bien-être est plus essentiel que des principes. Créez avant tout une ambiance qui vous ressemble et dans laquelle vous vous sentez bien, même si vous allez à l’encontre de certains principes Feng Shui. 

Le lit dans une chambre Feng Shui

Pièce-maîtresse d’une chambre zen, le lit devrait être placé aussi loin que possible de la porte d’entrée. La tête devrait être appuyée sur un mur sans fenêtres, idéalement au centre, les bords décollés des murs. Si votre lit n’a pas de tête, envisagez d’en simuler une avec du papier peint ou de la peinture.

Dans la mesure du possible également, les pieds du lit ne devraient pas se trouver en face de la porte de la chambre ni de la fenêtre. Si vous n’avez pas le choix, prévoyez des stores ou des rideaux pour occulter la fenêtre le soir. La vue depuis le lit devrait être aussi dégagée que possible pour apaiser l’esprit avant de dormir.

Les objets dans une chambre Feng Shui

En Feng Shui, l’essentiel est de laisser circuler l’énergie. Si rien n’interdit les tables de chevet ou les objets de décoration, ne surchargez pas la pièce : si vous avez du mal à vous déplacer sans vous cogner, il en va de même pour l’énergie. En théorie, mieux vaut éviter les accumulations d’objets, les bibliothèques qui débordent de livres ou les babioles qui prennent la poussière.

Choisissez autant que possible du mobilier aux formes douces et arrondies plutôt que des angles et des lignes droites. Le truc en plus ? Éliminez ou cachez les câbles et fils qui perturbent la vue, et gardez les appareils électroniques dans le salon plutôt que dans la chambre !

Un éclairage Feng Shui pour la chambre

Comme pour n’importe quelle ambiance cocooning, préférez les éclairages indirects pour une chambre apaisante. Si vous disposez déjà d’un plafonnier, choisissez une suspension aérienne et pas trop imposante. Le soir venu, allumez plutôt les lampes de chevet, dotées d’ampoules à lumière jaune et dirigées vers le mur pour favoriser l’endormissement. Dans tous les cas, pas de spots, de néons ni de lumières blanches !

Quelles couleurs dans une chambre Feng Shui ?

Jouez la carte de la douceur pour une ambiance Feng Shui favorable à la détente. Évitez le rouge, le jaune, l’orange ou le noir pour décliner des couleurs pastelles, des gris teintés, des beiges ou des roses. Si vous aimez le blanc, préférez des blancs teintés de bleu ou de rose plutôt qu’un blanc immaculé, trop franc. Et si vous rêvez d’un mur sombre ou à motif, placez-le de préférence derrière la tête de lit pour ne pas l’avoir sous les yeux au moment de dormir !

Quelles matières dans une chambre Feng Shui ?

Là encore, le Feng Shui privilégie les principes de la déco zen avec des matières naturelles. Conjuguez le bois clair, le lin, le chanvre et le coton, l’osier ou le bambou. Le sol devrait idéalement être chaud et doux : le parquet est idéal mais un vinyle fait illusion ! Si votre chambre est carrelée, atténuez la froideur du carrelage avec quelques tapis. Et pourquoi ne pas redécouvrir les avantages de la moquette ?

Ranger, c’est Feng Shui !

La meilleure astuce pour favoriser la détente dans une chambre est aussi la plus simple : rangez, désencombrez. L’espace nuit devrait être épuré pour laisser respirer ses occupants. Prévoyez un panier à linge plutôt que de laisser traîner les vêtements. Fermez le dressing par une porte ou un rideau et privilégiez les rangements fermés. Enfin si possible, dégagez les dessous de meubles.